Lunatic – Mauvais Œil

Publié: 6 décembre 2014 dans 1. Musiques, 4. Artistes par ordre alphabétique, Albums, L
Tags:, , ,
Plus je vois les hommes et plus j’aime mon chien

Mauvais Œil Lunatic

J’ai souvent entendu des gens dire « j’aime pas Booba, sauf à l’époque de Lunatic ». Avant d’écouter Mauvais Œil, je ne comprenais pas vraiment où ils voulaient en venir. Maintenant, je suis plutôt d’accord. Le meilleur album de Booba, c’est le premier qu’il a fait avec son pote Ali. Mauvais Œil est un incontournable du rap français et marque une transition l’histoire de ce dernier. Booba va très vite imposer de nouvelles normes, un nouveau style, de nouvelles méthodes d’écritures qui conduiront le rap mainstream à devenir ce qu’il est aujourd’hui. C’est-à-dire mauvais. N’y allons pas par quatre chemin, Booba a amené le pire du rap américain en France et l’a monétisé. Heureusement, avant de pourrir le rap game, il a pris le temps de pondre quelques disques intéressants.

Mauvais Œil n’est clairement pas un album que l’on écoute pour ses textes fins et recherchés. Même si Ali se débrouille plutôt bien, il faut bien avouer que l’un comme l’autre, ils peinent à soutenir la comparaison avec d’autres MCs bien plus talentueux de ce côté là. Pourtant, en tendant l’oreille, on remarque qu’ils arrivent à styliser leurs textes, à les rendre inimitables, particulièrement Booba qui commence tout juste à construire le personnage médiatique qui lui vaudra son succès. Mauvais Œil donne une nouvelle vision des banlieues parisiennes, une vision plus dure, sans concession. Cependant, il ne s’agit pas d’une vision réaliste, d’une description fidèle et authentique de la vie de banlieusard. Non, Ali et Booba préfèrent poser une atmosphère.

Aucun album n’a réussi à retranscrire aussi bien la noirceur qui règne dans les quartiers parisiens. Ici, ce n’est pas le hip-hop qui parle, c’est le rap et seulement le rap. On est loin des révoltés comme NTM ou la Fonky Family. Lunatic, c’est de l’aigreur, de la haine, de la marginalité. La morale s’efface au profit d’une réalité alternative : celle qui se trouve dans la tête de Booba et Ali. Une réalité sans espoir, sans avenir. La seule perspective d’avenir illustrée dans Mauvais Œil est celle de tracer sa route, quitte à laisser du monde sur le carreau, y compris soi-même.

Mauvais Œil raconte des histoires, c’est ça son atout, c’est ça qui le rend si impressionnant. Il dépeint avec précision un monde hostile, ou plutôt le monde tel que se le représentent Booba et Ali. Il racontent leurs pensées, leurs mésaventures, leur choix, leurs erreurs… Certains diront que c’est du déjà-vu et que leur vie ont s’en tape. Ouais mais tout le monde n’a pas le charisme des deux MCs de Lunatic. Grâce à leur personnalité en décalage avec le reste de l’industrie du rap, ils arrivent à faire tenir leurs propos debout. De plus, leurs choix en matière de samples sont toujours pertinents et participent à rendre l’expérience plus immersive. Quand on écoute Mauvais Œil, il arrive que l’on soit triste, on se surprend à être pris de colères, de mélancolies. Mais jamais d’ennui. C’est un album riche en émotions, qui offre une vision cynique de la vie, un album bien plus malin qu’il en a l’air. Je vous le recommande, même s’il est assez difficile à aborder les premières fois. Je pense que si vous vous lancez dans une écoute globale du rap français, vous vous devez d’écouter cet album qui a marqué durablement l’histoire de la musique en France.

Avertisseurs, Mauvais Œil, Lunatic

Publicités
commentaires
  1. underscore8 dit :

    A reblogué ceci sur Underscore_8et a ajouté:
    Waouh ! Super article en direct de IN REAL RAP !

    J'aime

  2. underscore8 dit :

    Wooh super article 😮 L’analyse de l’album est super bonne. Bon le fait que j’aime beaucoup les sons de Booba joue beaucoup aussi mais sa reste un très bon article. Si tu me l’autorise je pourrais partager ton article sur mon blog ?

    J'aime

    • TheOctagon dit :

      Je te remercie ! Fais ce que tu veux de l’article, il est même bien plus utile s’il est partagé ! Après pour ce qui est de l’analyse, je pense que j’ai vu juste, même s’il est possible de lire cet album autrement. Mauvais Œil n’est pas si facile à comprendre et on découvre de nouveaux éléments de compréhension à chaque écoute.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s